Il y avait bien sûr sa Seigneurie J2M, prince de La Londe-Rouvray, parrain de Titus, accompagné de moultes chevaliers de l'ordre de la sainte Normandie Chlorophyllée qu'il a l'honneur de présider, mais aussi Son Éminence Pedalator, Duc de Poissy, ainsi que nombre de bikers de clubs voisins et amis (quoique concurrents mais souvent derrière) venus faire allégeance.

Passé le silence de stupeur lors de la présentation, c'est sous les Ah et les Oh d'admiration (où je perçois une pointe d'envie) que Titus et moi prenons le départ. Mes aïeux, quel bonheur de piloter un tel bike sur les 45 km du tracé de Jean-Louis où une grande variété de terrains étaient représentés. Un comportement sain dans les descentes, un tempérament joueur dans les singles techniques, de la précision dans les trajectoires, de la rigidité pour les relances et du confort en toutes circonstances.

boueroger1.jpg

         Figure 1. Couscous plie sous le poids de sa bêtise.

Après seulement quelques kilomètres, je sens que déjà Titus en impose. D'abord le Sunn de Fab rend les armes avant même d'avoir combattu (chaîne cassée). C'est notre président qui a ensuite succombé le premier, dans la descente vers le chemin du Catelier. Sentant le souffle chaud du Titane d'Arizona dans sa nuque, le Merlin ne tient pas la trajectoire et échoue sans gloire dans une ornière, envoyant sa Seigneurie au tapis. Quelques kilomètres plus loin, le Merlin de Couscous lui aussi défaille dans les grottes d'Orival, se couchant devant son nouveau maître et ridiculisant son cavalier sous les regards de nombreux spectateurs hilares.

Mais Titus, au delà de son tempérament de winner, a aussi grand coeur et beaucoup d'esprit. Par exemple, il a senti en Pédalator un biker de goût (qui possède bien-sûr lui-aussi un Titus) et l'a donc laissé nous devancer. Tout comme sur la fin du parcours qui se déroulait exclusivement sur goudron, n'ayant rien à prouver sur ce type du terrain, il a gentiment permis à Laurent et Gérald de revenir.

C'est certain, entre Titus et moi, c'est le début d'une longue idylle !

Quelques photos de la sortie ici et les photos de Jean-Louis .